Mécanique automobile

Écrit par les experts Ooreka

Une mécanique bien rodée, mais complexe et dont dépend la sécurité.

En cas de panne de voiture, il est essentiel de connaître les principes de mécanique automobile.

Mécanique automobile : la performance du moteur

Le moteur est l'élément fondamental du véhicule. Pour mesurer la performance d'un moteur, on exprime l'une des unités de puissance suivantes :

  • cheval-vapeur (cv),
  • kilowatt (kW),
  • couple (Nm).

Différence entre moteur thermique et électrique

Il existe deux sources d'énergie permettant de faire fonctionner un moteur :

  • l'énergie thermique :
    • concerne la plupart des moteurs des véhicules actuels en circulation,
    • ce système transforme l'énergie chimique (carburation) en énergie mécanique (chaleur),
  • l'énergie électrique :
    • alimente le moteur grâce à des batteries d'accumulateurs,
    • ces batteries se déchargent en phase d'accélération et se rechargent lors de phases de freinage, conduisant à transformer la force d'inertie de la voiture en énergie électrique.
Le moteur d'une voiture

À noter : la motorisation hybride combine les deux sources d'énergie, thermique et électrique.

Transmission de la voiture : les types de boîtes de vitesse

La boîte de vitesses :

  • est un organe de transmission de la voiture qui lui permet de se déplacer à la vitesse désirée, selon les besoins du conducteur ou les conditions de circulation,
  • est associée à un embrayage qui permet l'accouplement progressif du moteur et du récepteur pour transmettre la puissance nécessaire à la mise en mouvement du véhicule.

Il existe 4 types de boîtes de vitesses :

Les différents types de boîtes de vitesse
Boîte de vitesses manuelle La vitesse d'accélération et la marche arrière sont transmises par le levier de vitesses actionné par le conducteur qui doit en même temps débrayer.
Boîte de vitesses automatique Elle ne nécessite pas l'intervention du conducteur, le changement de rapports étant effectué par un système automatisé électronique (automate).
Boîte robotisée
  • Dispositif qui peut être soit commandé par le conducteur, soit géré par l'automate.
  • Ce dernier se charge d'actionner l'embrayage et de changer les vitesses à la place du conducteur.
Boîte de vitesses à variation continue (CVT)
  • Constituée de deux poulies reliées par une courroie, elle est gérée par un calculateur électronique.
  • Elle offre au conducteur la possibilité d'être utilisée en mode automatique ou en mode manuel.

Mécanique automobile : les organes de freinage

Chaque véhicule est constitué d'un système de freinage permettant de stopper et d'immobiliser le véhicule. On distingue différents éléments :

SYSTÈME DE FREINAGE D'UNE VOITURE
Frein Il peut être :
  • hydraulique : actionné par la pédale de frein, ce système reçoit une pression qui active les récepteurs,
  • à tambour : dispositif composé de mâchoires munies de garniture qui se comprime jusqu'à provoquer son frottement sur le disque.
Frein de stationnement
  • Utilisé pour immobiliser le véhicule lorsqu'il est hors circulation ou pour des démarrages en côte.
  • Conçu pour bloquer les roues du véhicule à l'arrêt.
  • Actionné par le conducteur à l'aide d'une poignée généralement située entre les deux sièges avant.
Antiblocage de roues (ABS)
  • Système de freinage par impulsions successives.
  • L'ABS empêche les roues de se bloquer lors d'un freinage d'urgence du véhicule.
  • Ce système d'antiblocage des roues gère la pression imprimée par le freinage sur chacune des roues afin de conserver la directivité de la voiture.

Direction du véhicule : assistée, électrique, hydraulique...

La direction d'un véhicule est assurée par un ensemble d'organes. Pour diriger le véhicule aisément, celui-ci est équipé d'un volant commandé par le conducteur.

Il existe plusieurs types de directions :

  • direction assistée : réduit l'effort du conducteur au cours des manœuvres,
  • direction électrique : gérée par un moteur électrique,
  • direction hydraulique : reliée à une pompe hydraulique, offre une assistance accrue à la conduite,
  • direction variable : peut être à la fois hydraulique et électrique, suivant les modèles des véhicules.

Mécanique automobile : les éléments de suspension

Les suspensions sont situées à l'extrémité des essieux. Elles permettent de réduire les vibrations dues aux imperfections de la chaussée.

Il existe différents types de suspensions :

Suspensions : les 2 types
Amortisseurs
  • Peuvent être :
    • à ressorts hélicoïdaux composés d'une tige métallique enroulée en spirales,
    • à ressorts à lames constitués de plusieurs lames superposées et de longueurs différentes,
    • pneumatiques, en utilisant un gaz ou un liquide sous pression (système utilisé sur les modèles haut de gamme de Citroën et des grosses limousines de luxe).
  • Il existe trois types de ressorts à lames :
    • les lames à extrémités paraboliques,
    • les lames droites,
    • les lames trapézoïdales.
Barre de torsion
  • Se présente sous forme d'une barre d'acier à ressorts.
  • Utilisée dans le cas d'une suspension de roues indépendantes.

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
vc
valerie cotto

avocat barreau de paris, docteur en droit | valerie cotto avocat

Expert

JG
josé g.

cadre technique retraité

Expert

emmanuel boddaert

spécialiste de l'indemnisation | www.litige-assurance.com

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !